Code Mémoire

Code Mémoire est un projet artistique qui veut promouvoir la médiation entre le public, le patrimoine immatériel et le territoire où le projet est implanté, contribuant ainsi à l'intégration de la culture dans le quotidien des quartiers.

Visites Commentées

Dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Athénée, le projet Code Mémoire - Racines de Matongé organise des visites commentées qui permettront au public de découvrir le processus de travail de l’auteur du projet, Helder Wasterlain.

Ces visites ont aussi comme objectif d’intégrer le public qui n’a pas de smartphone.

Tous les samedis, du 29 juin au 10 août, à 11h et 16h

Durée de la promenade: 50 minutes

Point de rendez-vous : KUUMBA - La Maison Africaine Flamande
Chaussée de Wavre 78
1050 Bruxelles (Matongé)

Réservations obligatoires: hello@codememoire.app (nombre limité de places)

Recommandation: si vous avez un smartphone, prenez vos écouteurs

A propos

Code Memoire Logo

Code Mémoire

Code Mémoire est un projet artistique qui veut promouvoir la médiation entre le public, le patrimoine immatériel et le territoire où le projet est implanté, contribuant ainsi à l'intégration de la culture dans le quotidien des quartiers.

App

Screenshot iPhone XR
Maintenant disponible!

Code Mémoire App

Cette application vous aide à géolocaliser et scanner les codes QR apposés en plusieurs endroits du quartier Matongé et ainsi d’écouter librement sept récits.

Ces récits, qui mêlent réalité et fiction, sont le résultat de plusieurs entretiens avec leshabitantsdu Matongé.

Choisissez votre propre trajet. Profitez de ce voyage sonore.
Vous êtes désormais un(e) flâneur/flâneuse.

Internet requis
Icon For Airpods
Écouteurs recommandés

Plan

Explorez les Racines de Matongé

Mémoires

Image
Rue Jules Bouillon, 1

Un rêve accompli

Drogo avait décidé de devenir professeur d'Histoire car il pensait qu’enseigner cette science sociale rendait les gens plus conscients et ainsi plus libres. Pour lui, la liberté était une valeur à vivre dans le présent, un combat quotidien, pour que l’on puisse la conserver dans l’avenir.

Image
Rue Sans Souci, 78

Le tunnel

À l'âge de 11 ans, Fernando est devenu apprenti cordonnier, une activité quelque peu ironique, vu qu'il ne possédait pas de chaussures et qu'il marchait toujours pieds nus. C'est peut-être cette ironie qui lui a inspiré le désir de partir pour chercher fortune ailleurs. Son ami António, pour sa part, était devenu concepteur de tunnels professionnel.

Image
Place Fernand Cocq, nº16, Ixelles

Un cœur faible

Mon mari a fini par ouvrir une petite galerie d'art, la première consacrée à la peinture africaine en Belgique. Il n’y connaissait rien en art, mais son cœur l’aimait. L'art apaisait son cœur. Les couleurs lui faisaient du bien. Le Beau était bon pour lui.

Image
Rue de l’Arbre Bénit, 72, Ixelles

I walk the line

Au milieu de ces œuvres trône une affiche de grand format où on peut lire : <>. La phrase est signée. Achille Chavée. J’éclate de rire : liberté et surréalisme belge dans toute leur puissance.

Image
Rue du Trône 141, Ixelles

Le Roi du TAM-TAM

Ndingi Vunda a réparé le tam-tam. Après 3 jours, aucune nouvelle de l’inconnu. Il a attendu cinq jours, deux semaines, un mois. L'homme n'est jamais revenu. Ndingi Vunda continuait à fabriquer des tables, mais à chaque fois qu'il regardait le tam-tam rangé dans un coin de son atelier, il ressentait une attraction inexplicable. Une chaleur envahissante, un feu grandissant.

Image
Chaussée de Wavre, 128, Ixelles

Le carrefour des hommes transparents

Il entre dans l'appartement, traverse le couloir, débouche dans une pièce sans meubles, s’approche de l’inconnue qui semble ne pas se soucier de la présence d'un étranger et regarde ce que la femme observe à travers la vitre. En bas dans la rue, il aperçoit Jan les yeux fixés sur la fenêtre. Jan observe Jan. Un des deux est devenu transparent.

Image
Rue de la Paix, 41, Ixelles

Le dealer

Badjoko est un dealer qui prend plaisir à faire son métier. Il le fait avec soin et professionnalisme. Il n'est pas là aux ordres de quelqu'un d'autre. C'est lui son propre patron. C’est lui le boss.

Partenaires

Crédits

Production, création e auteur des récits
Helder Wasterlain
Photographies
Helder Wasterlain
Image du projet
Henrique Patrício
Programmation web, mobile et APP
António Simões
Gestion de contenus web, mobile et APP
Helder Wasterlain
António Simões
Responsable d’enregistrements et mixage final
Marc Derbaix
Responsable musical et contact musiciens
Benjamin Ramos
Lieu d’enregistrements
Cinéma Styx
Comédiens
Didier Daras
Gilles Van Bunnen
Hélène Kamers
Isabelle Heremans
Jan Debski
Jovial Mbenga
Kevin Brooking
Kiù
Pascale Weinberg
Ricardo Vaz Trindade
Sarah Hennecart
Shabaaz Mystic
Tim Saey
Musiciens
Benjamin Ramos
Helder Wasterlain
Marc Derbaix
Pierre Spataro
Rexhep Dany et Sébastiens Stroobans, du groupe Mind Echoes
Shabaaz Mystic
Thomas Stadnicki
Remerciements
Audrey Blot
Didier Daras
Roberto de Primis
Ira Kita
Federico Chacón
Laura Cecchi
Amílcar Chacón
António Parodi
Eric Pierre
Luís Cardoso
Maria Manuel Almeida
Adérito Araújo
João Fong
Celestina Jorge
Thibaud Mboule Njaka
Marie-Charlotte Pottier
Sophie Pereira
Mohcine Zian
Sebastien Dogo
Christian Vereggen
Icon For Arrow-up